Préparation d'un texte à traduire

Préparation d'un texte à traduire

Vous cherchez la traduction parfaite pour votre texte? Une traduction aussi précise que fluide? Alors, faites appel à un traducteur professionnel (et pas à un collègue qui maîtrise la langue cible).

Vous-même pouvez donner un coup de main. En effet, avant de faire traduire un texte, vous pouvez déjà faire certaines choses qui vous permettront d'obtenir un résultat optimal.

 

1. Vérifiez une deuxième fois le texte source

Cela peut sembler évident, mais sauter cette étape revient souvent à s'assurer des problèmes. Faites d'abord vérifier votre texte avant de le transmettre au traducteur. En effet, le traducteur essaie de rester aussi fidèle que possible au texte initial. Et si le texte source laisse à désirer, vous ne serez pas non plus satisfait de sa traduction.

Dans un monde idéal, un texte à traduire contiendra le moins possible d'ambiguïtés. Il est préférable que le traducteur n'ait pas de doutes quant à l'interprétation correcte d'un mot ou d'une phrase. Placez correctement la ponctuation et clarifiez éventuellement entre parenthèses le sens exact des propos du texte.

 

2. Donnez le contexte

Le contexte est essentiel pour une expression ou une phrase susceptible d'être interprétée de différentes manières. Par conséquent, donnez au traducteur autant d'informations pertinentes que possible au sujet de votre texte. En outre, il doit être en mesure de choisir la variante linguistique de la langue cible, le registre approprié et le style adéquat.

Dans votre briefing, veillez à répondre aux questions suivantes:

  • À qui le texte est-il destiné? Décrivez brièvement le groupe cible.
  • Sur quel ton le texte doit-il être écrit? Que doit dégager le texte? (Faut-il tutoyer ou vouvoyer le lecteur?)
  • Dans quel but le texte sera-t-il utilisé? (Un texte destiné au web doit répondre à d'autres critères qu'un communiqué de presse.)

Si le texte à traduire est très technique, choisissez un traducteur spécialisé. Pour des documents officiels, par exemple, il vaut mieux vous adresser à un traducteur juridique, qui maîtrise la terminologie juridique complexe de ce genre de texte.

 

3. Soyez précis dans vos instructions

Vos instructions sont-elles complètes et explicites? Expliquez vos attentes aussi clairement que possible. Il est aussi parfois utile de se mettre d'accord sur certains points. Par exemple, signalez quel format vous voulez pour les dates et les heures (7 p.m. ou 19 h, 31/10/2013 ou 10/31/2013...). Par ailleurs, des exemples d'autres textes peuvent aider le traducteur à fournir un meilleur résultat.

  • Disposez-vous de textes analogues déjà traduits?
  • Avez-vous un guide de style?
  • Le texte contient-il des termes spécifiques pour lesquels il existe déjà des traductions consacrées?
  • Y a-t-il des termes qui ne doivent pas être traduits (par exemple, la terminologie métier anglaise)?

 

Ajouter un nouveau commentaire