L’aérospatiale de demain

L’aérospatiale de demain

Avions, satellites, fusées : les ingénieurs et les scientifiques européens œuvrent  à d’innombrables projets militaires et civils. De nouveaux matériaux et de nouvelles technologies devraient permettre de réduire les nuisances environnementales et sonores et de faire des économies d’énergie. Quelques faits intéressants concernant le secteur :

L’avenir est en Asie

Selon les prévisions des sociétés du secteur, le marché européen restera stable, avec toutefois une  légère baisse du trafic, tandis que l’Asie et le Moyen-Orient devraient connaître en revanche une très forte croissance. Voici les chiffres région par région :

Europe

Sur 10 ans : -2 %

Sur 15 ans : -5 %

États-Unis

Sur 10 ans : +27 %

Sur 15 ans : +27 %

Proche-Orient

Sur 10 ans: +41 %

Sur 15 ans: +38 %

Asie

Sur 10 ans : +40 %

Sur 15 ans : +44 %

Source : Étude Aviation 2015

 

Un marché de plusieurs milliards de dollars

Le succès de l'avion ne se dément pas : Airbus évalue le nombre de nouvelles livraisons pour les 20 prochaines années à 25 000 appareils, et son concurrent Boeing à plus de 30 000. Les deux avionneurs estiment la valeur totale de ce marché à 3 - 3,6 milliards de dollars. Selon les pronostics de Boeing, d’ici à 2029 les achats d’avion se répartiront comme suit :

Asie : 10 320

Amérique du Nord : 7 200

Europe : 7 190

Proche-Orient : 2 340

Amérique Latine : 2 180

Russie / Asie centrale : 960

Afrique : 710

Source : Boeing

 

Les objectifs

Dans le cadre du projet européen Flightpath 2050, le secteur s’est fixé plusieurs objectifs. Il s’agit, d’ici au milieu du siècle, d’abaisser les valeurs suivantes :

Consommation d’énergie (par passager-kilomètre) : -28 %

Nuisances sonores : -65 %

Émissions de CO2 : -75 %

Émissions d’oxyde d’azote (par passager-kilomètre) : -90 %

Baisses par rapport à l’année 2000.

Source : Flightpath 2050

 

L’importance des traductions

Le secteur aéronautique est depuis longtemps une affaire internationale, et les partenariats avec des pays des quatre coins du monde font partie du quotidien pour presque toutes les entreprises. Contrats et traductions techniques sont à cet égard monnaie courante, et les traducteurs expérimentés disposent en général de connaissances approfondies dans leur domaine de spécialité. Mais à l'avenir, ils devront posséder non seulement une expérience théorique et pratique dans les différents domaines de l’industrie aérospatiale, mais aussi des connaissances approfondies des pratiques des différents pays.

Ajouter un nouveau commentaire