Que choisir entre traduction humaine et automatique ?

Que choisir entre traduction humaine et automatique ?

Vous hésitez entre utiliser la traduction automatique, avec un logiciel informatique, ou faire appel à un traducteur professionnel ? Découvrez tous les critères à prendre en compte pour faire votre choix.

 

Traduction humaine et traduction automatique : définitions

On parle de « traduction automatique » quand celle-ci est réalisée par une machine, sans aucune intervention humaine. En plein essor depuis une dizaine d’années, ce type de traduction exclut donc toute intervention de la part d’un traducteur humain.

Les logiciels de traduction automatique, tels que Google Translate, fonctionnent grâce à des neurones artificiels, qui vont produire le texte traduit grâce à des algorithmes, de l’analyse de données et des calculs statistiques.

On distingue différentes méthodes de traduction automatique : la traduction automatique statistique, la traduction neuronale et la traduction à base de règles.

Quant à la traduction humaine, elle est réalisée par un traducteur professionnel, qui possède une parfaite maîtrise du couple de langues, ainsi qu’une expertise en traduction.

Le fonctionnement de la traduction humaine et de la traduction automatique est donc très différent.

 

Quand choisir la traduction automatique ?

La traduction automatique est très peu fiable. En effet, le résultat obtenu est souvent maladroit, et comporte un certain nombre d’erreurs, de contresens et d’oublis, en particulier pour les langues les moins répandues.

Les logiciels sont en effet limités : la traduction est mécanique, littérale, et ne prend pas en compte les éléments contextuels (le type de document, l’audience ciblée…), ni l’aspect culturel. Or, cela est primordial en traduction pour adapter le contenu aux usages linguistiques et culturels du pays de destination.

La traduction automatique sera donc surtout dédiée à une utilisation personnelle, par exemple pour comprendre une citation, un email ou un texte rédigés dans une langue étrangère.

En revanche, il ne faudra jamais utiliser des logiciels de traduction automatique pour la traduction de contenus à usage externe : documents commerciaux, supports marketing, site internet… La traduction automatique n’est pas assez fiable et risquerait de mettre en péril la réputation de l’entreprise qui diffuse ces contenus multilingues.

 

Quand choisir la traduction humaine ?

Pour la traduction de documents destinés à être diffusés auprès d’une audience internationale, la traduction humaine est incontournable.

C’est aussi vrai pour les documents très techniques et complexes, dans des secteurs pointus qui doivent obéir à de nombreuses exigences et codes (traduction financière, traduction juridique, traduction médicale…). De même, la traduction marketing et publicitaire (affiches promotionnelles, slogans, flyers….) doivent être réalisées par un traducteur humain. En effet, ce type de supports comporte très souvent des éléments qui devront être traduits en fonction du contexte et des codes culturels du pays concerné.

Tous ces types de traduction nécessitent par ailleurs l’expertise d’un traducteur spécialisé dans le domaine en question.

La traduction humaine est, de manière générale, préférable à la traduction automatique, car elle préserve la notoriété de votre entreprise et permet de délivrer des contenus dont la lecture sera fluide et naturelle (le lecteur ne décèlera pas le passage du traducteur).

Gardez toutefois à l’esprit que pour garantir la qualité de la traduction humaine, il est indispensable de se tourner vers un traducteur qualifié, doté du savoir-faire et de l’expérience nécessaires pour délivrer une traduction fiable et de qualité. L’un des éléments essentiels est notamment de faire appel à un traducteur humain qui traduit exclusivement vers sa langue maternelle.

 

FAQ sur la traduction humaine et automatique

Parmi les outils de traduction automatique gratuits et accessibles à tous, les plus précis sont Google Traduction et DeepL ; Reverso et Linguee sont aussi très pratiques. En revanche, les logiciels les plus performants restent les logiciels de traduction neuronale, payants et souvent destinés à des professionnels.

Les documents juridiques, financiers, médicaux et marketing ne sont pas du tout adaptés à la traduction automatique, et doivent être traduits par des traducteurs professionnels qui possèdent une expertise sectorielle solide dans ces domaines.

On fait ici référence à une traduction automatique (le plus souvent une traduction neuronale), qui sera ensuite post-éditée (corrigée et améliorée) par un traducteur humain. Il s’agit d’une alternative intéressante pour bénéficier d’une traduction de qualité à un prix moins élevé.

 

Ajouter un nouveau commentaire