Traduire: si vous le faites, alors faites-le bien

Les 3 avantages d'un traducteur professionnel

La valeur ajoutée d’un traducteur

De nombreuses entreprises font aujourd'hui de la communication multilingue. Il existe donc un besoin croissant de traductions: sites Web, contrats, brochures, e-mails, rapports, communiqués de presse... Mais toutes ces traductions coûtent beaucoup de temps et d'argent. En outre, l'offre de traductions automatiques rapides et bon marché connaît depuis peu un accroissement. Pourquoi voudriez-vous alors encore recourir à un traducteur professionnel ?

Beaucoup de personnes voient la traduction comme la simple conversion de chaque mot dans son équivalent de la langue cible. Et cela, un ordinateur peut très bien le faire, voire mieux ! Mais ce n'est pas aussi simple que cela. Les mots peuvent souvent être interprétés de différentes façons. De plus, chaque mot doit non seulement être traduit correctement, mais le message sous-jacent du texte doit être rendu fidèlement. Outre les différentes nuances de chaque mot, le ton et le style du texte doivent être également rendus correctement. Dans ce domaine, un traducteur professionnel est bien plus performant.

 

L'importance d'une traduction correcte

Une traduction incorrecte peut avoir des conséquences désastreuses. Le cas le plus dangereux est celui où le texte traduit semble correct à première vue, alors que son sens est en réalité différent de celui du texte original.

Un exemple bien connu de ce genre d'erreur de traduction est la réaction du gouvernement japonais au traité de Potsdam en 1945. Le terme que le gouvernement utilisa à l'époque ('mokusatsu') pouvait être interprété soit comme 'sans commentaire', soit comme 'nous vous ignorons avec mépris'. Les traducteurs américains ont opté pour cette dernière interprétation, ce qui a eu une influence directe sur la décision du président Truman d'utiliser la bombe atomique.

 

Les 3 avantages d'un traducteur professionnel

1. Expertise dans sa langue maternelle :

La plupart des traducteurs traduisent uniquement dans leur langue maternelle. Par conséquent, ils peuvent non seulement choisir les mots justes, mais aussi user d'un ton et d'un style corrects. Par exemple, le traducteur utilise régulièrement une expression idiomatique plutôt qu'une traduction littérale. Il formule ainsi un texte fluide qui donne l'impression d'avoir été écrit dans la langue cible.

2. Expertise technique :

Un traducteur professionnel possède une bonne connaissance du domaine abordé dans le texte. Il connaît donc le contexte de la terminologie utilisée et se trouve ainsi en mesure de mieux en évaluer les nuances.

3. Contexte culturel :

En tant que locuteur natif, un traducteur professionnel peut restituer les expressions idiomatiques de manière naturelle dans sa traduction. Par ailleurs, il est également coutumier des normes culturelles et des valeurs du groupe cible, ce qui lui permet d'adapter le texte quand le besoin s’en fait sentir.

Dans la culture américaine, par exemple, se vanter publiquement relève d’une norme sociale. Une traduction littérale en allemand d'un texte publicitaire américain passe plutôt pour de la vantardise aux yeux du lecteur allemand. En l'état, ce texte ne peut donc pas atteindre son objectif commercial.

 

Conclusion

La stratégie commerciale attache de plus en plus d'importance à du contenu de haute qualité. Pourtant, on oublie souvent que la qualité du contenu doit aussi être élevée dans la traduction. Grâce à son expertise dans sa langue maternelle, à son expertise technique et à sa connaissance du contexte culturel, un traducteur professionnel est le seul à pouvoir fournir ce niveau de qualité.

 

Ajouter un nouveau commentaire