Faillites d'entreprises en Europe occidentale

Faillites d'entreprises en Europe occidentale

En 2017, les entreprises européennes ont poursuivi leur stabilisation. Dans l'UE et dans l'Europe Occidental en général, y compris la Norvège et la Suisse, le nombre des faillites a diminué de 7 200 (4,2 %). On observe la même tendance en Europe centrale et orientale, avec une baisse significative de 12,8 %. Deux raisons majeures à cette situation confortable : d'une part, la poursuite de la reprise économique et, d'autre part, une situation favorable en matière de financement. Toutefois, les taux d'intérêt posent question, car ils sont appelés à remonter, au plus tard en 2019. Compte tenu du surendettement des entreprises, notamment en Italie et en France, cela pourrait entraîner une nouvelle augmentation du nombre de faillites. Cependant, malgré ce risque, un retour à des « taux d'intérêt normaux » aurait aussi un effet stabilisateur.

Les États-Unis ont déjà effectué leur virage en matière de taux d'intérêt, et les entreprises américaines n'ont pas été trop touchées. En effet, si le nombre des faillites d'entreprises a très légèrement augmenté en 2017 à 38 062, la bonne situation économique joue un rôle important aux États-Unis aussi : le taux de croissance du PIB a été de 2 % supérieur à celui de l'année précédente.

Des deux côtés de l'Atlantique, les risques sont moins liés aux financements et à la conjoncture qu'aux différends, en matière de politique économique, entre les partenaires de longue date que sont l'Amérique et l'Europe. Un système judiciaire américain agressif, la pression exercée par les barrières douanières et la solidarité exigée de l'Europe en matière de sanctions sont autant de facteurs de risque qui pourraient contribuer à la faillite de certaines entreprises.

Évolution des faillites d'entreprises en Europe occidentale 2016 / 2017

Pays-Bas -25 %

Irlande -15 %

Portugal -12 %

Finlande -10 %

Allemagne -6 %

Italie -6 %

France -6 %

Luxembourg -5 %

Espagne -4 %

Danemark -4 %

Autriche -3 %

Norvège 0 %

Grande-Bretagne +2 %

Suisse +3 %

Suède +6 %

Belgique +8 %

Grèce +11 %

Ajouter un nouveau commentaire