Traduction en arménien : tout ce qu’il faut savoir

Traduction en arménien

L’arménien est une langue très ancienne, qui se distingue par son alphabet unique et ses nombreuses spécificités linguistiques. Aujourd’hui, traduire ses textes en arménien est particulièrement intéressant, notamment compte tenu de la grande diaspora d’Arméniens à travers le monde.

 

L’arménien : les origines et les spécificités de la langue

L’Arménie, ancienne république soviétique, se situe dans la région du Caucase, en Asie occidentale. Le pays était autrefois divisé entre l’Empire ottoman et la Russie, ce qui a donné naissance à deux variantes de la langue :

  • L’arménien oriental : la langue officielle de la République d’Arménie, qui est aussi d’usage dans les communautés arméniennes de Russie et d’Iran.
  • L’arménien occidental : cette variante est majoritairement parlée par la diaspora arménienne occidentale. Cette langue est toutefois en fort déclin aujourd’hui.

L’arménien est l’une des branches de la famille des langues indo-européennes (dont le français est également issu). Il s’agit d’une langue isolée (ou d’un isolat linguistique), car l’arménien ne peut être affilié à aucune autre langue vivante. L’arménien ancien, ou arménien classique (aussi appelé grabar), remonte, sous forme écrite, au Vème siècle. Il s’agit donc d’une langue bien plus ancienne que le français ou l’anglais.

L’arménien est une langue complexe, qui possède son propre alphabet, de 38 caractères. Semblable au grec ancien et à certaines langues germaniques, l’arménien présente aussi de nombreuses spécificités linguistiques relatives à sa ponctuation, sa grammaire, sa conjugaison…

 

Pourquoi traduire ses textes en arménien ?

L’arménien est aujourd’hui parlé par près de 3 millions de locuteurs au sein du pays, ainsi que par près de 2 millions de locuteurs au sein des pays issus de l’ex-URSS.

L’Arménie, qui bénéficie d’une situation géographique unique, au carrefour entre l’Asie et l’Europe, est aussi limitrophe avec la Géorgie au nord, l’Azerbaïdjan à l’est, l’Iran au sud, et la Turquie à l’ouest.

Avec ses 3,4 millions d’habitants, l’Arménie regroupe des résidents de près d’une vingtaine de nationalités différentes, dont des Géorgiens, Russes, Ukrainiens, Allemands, Syriens… On compte également entre 2 à 3 millions d’Arméniens immigrés aux États-Unis, en Europe (et notamment en France), et dans de nombreux pays du Proche-Orient.

Alphatrad, leader de la traduction en Europe, met à votre disposition des traducteurs natifs arméniens, en mesure de traduire tous types de textes vers l’arménien depuis une centaine de langues, et vice-versa. Tous ces professionnels travaillent vers leur langue maternelle, pour vous garantir un résultat de haute qualité, quel que soit votre secteur d’activité, le type de traduction (marketing, juridique, médicale, technique, audiovisuelle…).

 

Ajouter un nouveau commentaire