Mots qui ne peuvent être traduits

Mots qui ne peuvent être traduits

Les langues ont chacune leur propre richesse. Ce que vous pouvez dire en un mot dans une langue doit être exprimé en une phrase entière dans une autre langue. Vous avez des mots comme cela dans toutes les langues. Ce sont des « mots qui ne peuvent pas être traduits ». Et il y a souvent de vrais joyaux entre les deux.

Iktsuarpok (Inuit)

Le sentiment d'anticipation lorsque vous attendez quelqu'un, en regardant constamment à l'extérieur pour voir s'il est déjà là.

To tartle (écossais)

Hésiter à présenter quelqu'un parce que vous avez en fait oublié son nom.

Tingo (Pascuan)

Voler les effets personnels d'un ami en les « empruntant » un par un et en ne les rendant pas.

Ya'aburnee - يقبرني (arabe)

L'espoir de mourir en premier parce que vous ne pouvez pas vivre sans l'autre. Littéralement : « J'espère que vous m'enterrerez ».

Tsundoku - 積 ん 読 (japonais)

Acheter un livre et le mettre dans la pile des non-lus. Littéralement : un jeu de mors sur les verbes « empiler » et «lire ».

Shemomedjamo (géorgien)

Continuer à manger alors que vous en avez déjà assez, simplement parce que c'est succulent. Littéralement : j'ai tout mangé par accident.

Drachenfutter (allemand)

Le cadeau qu'un homme fait à sa femme quand il a quelque chose à compenser. Littéralement : mangeoire de dragon.

Glaswen (gallois)

Un sourire peu sincère, sarcastique ou même moqueur. Littéralement : un sourire bleu.

Yeoubi - 여우비 (coréen)

Pluie légère quand le soleil brille encore. Littéralement : pluie de renard.

Dil (Navajo)

Le bruit des gens qui marchent.

Rimjhim (hindi)

Le son produit par la pluie sur une surface plane.

Raxieira (galicien)

Une ligne d'ombre formée par la lumière du soleil qui brille à travers la fenêtre.

Cavoli riscaldati (italien)

Une tentative de réparer une relation qui a échoué. Littéralement : chou réchauffé.

Gluggaveðer (islandais)

Un temps qui semble beau et pittoresque à travers la fenêtre, mais pas une fois que vous êtes à l'extérieur. Littéralement : temps de fenêtre.

Pikit mata (philippin)

Accepter qu'il faut faire quelque chose qui ne vous plaît pas. Littéralement : les yeux fermés.

一日三秋 - yí rì sān qiū (chinois)

Une personne manque tellement qu'un jour de séparation ressemble à trois longues années. Littéralement : 1 jour, 3 automnes.

Goya (ourdou)

Faire preuve d'empathie de telle sorte que la fantaisie devienne réalité pendant un certain temps, souvent parce qu'une histoire est très bien racontée.

Seigneur-terrasses (français)

Quelqu'un qui reste longtemps dans un café mais qui commande peu.

பசலை- pacalai (tamoul)

Le teint pâle d'une femme à qui son mari ou son amant lui manque. Littéralement : pâleur déchirante.

Godvæersvenn (norvégien)

Quelqu'un qui peut être votre ami dans les bons moments mais qui vous laissera tomber quand les choses tournent mal. Littéralement : ami du beau temps.

 

Ajouter un nouveau commentaire