Jeux Olympiques d’hiver 2018 en Corée du Sud

Jeux Olympiques d’hiver 2018 en Corée du Sud

Les 23e Jeux Olympiques d’hiver auront lieu du 9 au 25 février à Pyeongchang, en Corée du Sud. Ces jeux regrouperont 102 épreuves dans 7 sports et 15 disciplines. En plus du ski alpin (épreuve mixte par équipes), du curling en double mixte et du Big Air en Snowboard, le Mass Start en patinage de vitesse départ groupé hommes et femmes fera à son tour partie des nouvelles disciplines du programme olympique. En revanche, le slalom parallèle en snowboard a été retiré du programme. Plusieurs temps forts ont marqué l'histoire des Jeux Olympiques d’hiver depuis leur création en 1924.

Faits et records marquants autour des Jeux Olympiques d’hiver

Le joueur de curling suédois Carl August Kronlund fut, à 58 ans et 155 jours, le plus âgé à avoir remporté une médaille d’argent aux Jeux Olympiques d’hiver, alors que le Royaume-Uni était représenté par sa plus jeune participante. À l’âge de 11 ans et 73 jours, Cecilia Colledge a atteint la 8ème place en programme libre de patinage artistique. Outre le sauteur à ski japonais Noriaki Kasai et le lugeur russe Albert Demtschenko, seuls deux participants ont disputé 7 éditions des Jeux Olympiques d’hiver, et trois y ont concouru à plusieurs reprises sur une période de 20 ans.

Du fait de la reprogrammation des Jeux d’hiver en dehors des années des Jeux d’été, deux années seulement ont séparé les JO de Lillehammer de ceux d’Albertville, ce qui a permis à de nombreux autres participants de disputer plusieurs éditions des Jeux d’hiver sur une période de 18 ans.

Le biathlète norvégien Ole Einar Bjørndalen est l’athlète le plus décoré des Jeux d’hiver. Il a remporté au total 13 médailles sur cinq olympiades disputées. L’Allemagne se classe en tête du nombre total de médailles avec un total de 377, mais arrive à égalité avec les Russes pour les médailles d’or, ces derniers obtenant la deuxième position avec un palmarès global de 341 médailles.

Avec les Jeux Olympiques d’hiver de Pyeongchang, de nouveaux participants auront la chance d’intégrer la liste des élites, et beaucoup quitteront la compétition  avec un simple "gamsa" (merci en coréen). Pour tout ce qui gravite autour des Jeux, nous proposons des services d’interprètes, de traductions et d’autres services linguistiques en coréen et sommes heureux de contribuer à la compréhension au-delà des frontières nationales et des barrières linguistiques.

Ajouter un nouveau commentaire