Le commerce électronique, un secteur porteur en Russie

commerce électronique en Russie

Comme dans la plupart des pays, les ventes en ligne ont évolué beaucoup plus rapidement que prévu en Russie en raison du corona. Depuis mars 2020, de nombreux secteurs proposant des offres en ligne ont connu une croissance rapide et le confinement a également profité aux supermarchés proposant un service de livraison. D'autres branches, comme la mode, l'ameublement ou les cosmétiques en ligne, l'e-learning et la télémédecine, font également état d'une croissance constante des ventes.

La part du commerce électronique en Russie est de 10%, pas très éloignée de celle des États-Unis (14%), mais encore loin de celle de la Chine (30%), ce qui lui laisse un potentiel de croissance significatif. Ces dernières années, la part des internautes âgés de 16 ans et plus est passée de 70 % en 2016 à plus de 75 % en 2018 pour atteindre 81 % en 2020. Plus de 69 % d'entre eux ne se contentant pas de surfer, mais achètent également en ligne. Les Russes naviguent surtout sur Internet depuis leurs téléphones mobiles, bien plus qu'à partir de leurs PC. Les applications de shopping sont de plus en plus populaires, elles permettent de faire confortablement ses achats de façon plus simple et plus rapide.

 

Opportunités d'accès au commerce en ligne russe

Pour tous les acteurs du marché, Internet a grandement facilité la création de nouveaux marchés pour leurs propres produits et services. Toutefois, les règles et les possibilités varient d'un pays de destination à l'autre et méritent d'être soigneusement étudiées. Les temps sont propices à une entrée dans l'e-commerce russe, et deux approches très différentes permettent de saisir cette opportunité :

L'entrée directe sur le marché en Russie :

De grands distributeurs en ligne, comme wildberries.ru, l'Amazon russe, et d'autres plateformes de vente sont déjà présents en Russie. Il est à noter que dans ce pays, la commercialisation de vêtements, de technologies, d'électronique, de chaussures et d'autres articles courants via ces plateformes ne peut se faire que par l'intermédiaire d'une personne morale, ce qui suppose d'adapter la boutique en ligne à la législation russe.

Expédition depuis l'étranger :

L'autre option pour faire du commerce en ligne en Russie consiste à expédier depuis l'étranger. Les clients russes sont dans ce cas livrés par la poste ou par transporteur. L'avantage de cette méthode réside dans la simplicité de sa logistique : pas de formalités d'importation de marchandises, d'entreposage séparé ni de personne morale à créer. De plus, les marchandises n'ont pas à être certifiées si elles sont destinées aux particuliers. Cette variante de pénétration du marché russe est donc plus rentable et plus rapide à réaliser. Toutefois, il faut savoir que les acheteurs ont également tendance à éviter les expéditions provenant de l'étranger, car les délais sont plus longs.

 

Un contenu russe facilite l'accès

En théorie, il suffit de connaître quelques termes anglais pour acheter un produit en ligne. Toutefois, les clients potentiels se sentent bien mieux considérés si la boutique est accessible dans leur langue maternelle. La plupart du temps, le désir d'achat augmente de manière significative lorsque toutes les informations sont facilement compréhensibles, et ce service augmente la probabilité de fidélisation à long terme. Nos traductions et autres services linguistiques en russe sont assurés par des traducteurs russes résidant sur le territoire russe. Nos collaborateurs sont spécialisés dans divers secteurs, et nous retiendrons celui qui sera le plus susceptible de faire de votre lancement dans le commerce en ligne russe une réussite.

 

Ajouter un nouveau commentaire