Traductions pour l’industrie du jouet

Traductions pour l’industrie du jouet

Les jouets les plus anciens remontent à l’âge de pierre et, depuis, chaque époque a vu l’apparition de nouvelles idées et de nouvelles techniques. Cela fait plus de 100 000 ans que l’homme fabrique lui-même des jouets pour sa progéniture, qui jouait auparavant avec tout ce qu’elle trouvait dans la nature. L’industrialisation a permis de produire des jouets en série, ce qui a entraîné une baisse des coûts. Par ailleurs, avant même le passage au XXe siècle, les enfants voulaient des trains miniatures, des jeux de construction et des figurines en bois, autant de jouets qui sont parfois devenus des pièces de collection très rares aujourd’hui. De nos jours, les composants électroniques modernes permettent de doter les nouveaux produits de toutes sortes de fonctions, ce qui suscite sans cesse de nouveaux souhaits chez les enfants. Les fabricants s’y adaptent et ils s’étendent à l’international pour se faire une place parmi les grands acteurs du secteur des jouets.

 

Les Européens aiment jouer

En Europe, l’industrie du jouet enregistre des chiffres d’affaires supérieurs à 40 milliards d’euros chaque année et elle devrait connaître une croissance annuelle d’environ 2 % au cours des années à venir. Les fabricants de jouets font connaître leur marque à l’international et ils mettent au point en permanence de nouveaux articles afin d’assurer une demande constante. Outre les figurines représentant des animaux de la ferme, dont la popularité ne se dément pas, de nouveaux segments ont fait l’apparition dans l’industrie du jouet, parmi lesquels :

  • Les maquettes
  • Les jeux de cartes et de société
  • Les poupées et animaux en peluche
  • Les jouets pour jeunes enfants
  • Les jouets éducatifs
  • Les puzzles et casse-têtes
  • Les consoles de jeu

La demande progresse surtout pour les jeux électroniques, tendance qui profite notamment à l’industrie du plastique, car plus d’un quart des jouets modernes contiennent des plastiques. Malléable et facile à entretenir, cette matière première peut aussi être produite dans toutes les couleurs. Toutefois, tous les matériaux servant à la fabrication de jouets sont soumis à diverses lois et réglementations.

 

Les fabricants doivent se conformer à des normes strictes

La mondialisation est également une bénédiction pour les fabricants de jouets car elle leur permet de conquérir de nouveaux marchés et, ainsi, d’exposer leurs produits dans un grand nombre de boutiques et de vitrines pour attirer l’attention.

Souvent livrés en plusieurs parties, les jouets modernes sont complexes et il est très difficile de les monter sans un mode d’emploi précis. En outre, les jouets produits ou vendus en Europe doivent satisfaire à certains critères en matière de sécurité. Ainsi, le glossaire allemand de la sécurité des jouets prévoit plusieurs règles ainsi que des contrôles auxquels un nouveau produit doit se soumettre avec succès avant de pouvoir être placé dans les rayons. Au-delà des aspects sanitaires, les contrôles portent aussi sur les propriétés des matériaux qui sont pertinentes pour la sécurité ; par ailleurs, les modes d’emploi doivent aussi respecter certaines normes. 

 

Les traductions jouent un rôle central dans l’industrie du jouet

Ces dernières années, les traductions réalisées dans ce secteur ont gagné en importance car, aujourd’hui, les jouets complexes équipés de plusieurs fonctions se doivent d’être accompagnés d’un mode d’emploi de plusieurs pages et formulé de manière compréhensible. De plus, les contrats légaux conclus entre fabricants et revendeurs d’envergure internationale doivent reposer sur une base stable qui tienne compte des barrières linguistiques et des différences de législation. Traduits par un traducteur professionnel, les accords contraignants assurent la pérennité de la croissance du marché et l’arrivée ponctuelle des nouveaux modèles en magasin, juste à temps pour la haute saison.