Traductions Thaïlandais <> Français

Traductions Thaïlandais  Français  Belgique

Vous souhaitez donner à votre site Internet une dimension multilingue et devez donc en faire traduire les différents contenus ? Vos produits seront bientôt distribués en Thaïlande et vous avez besoin de faire traduire des brochures, documents publicitaires et autres ?

Notre agence de traduction ne travaille qu'avec des locuteurs natifs et propose des traductions professionnelles du français vers le thaïlandais et inversement.

Nous pouvons notamment vous proposer les combinaisons linguistiques suivantes :

  • Français <> Thaïlandais
  • Anglais <> Thaïlandais
  • Espagnol <> Thaïlandais
  • Italien <> Thaïlandais
  • Allemand <> Thaïlandais
  • etc.

 

N'hésitez pas à nous demander nos tarifs gratuitement et sans engagement via le formulaire en ligne.

 

Quelques faits sur la langue thaïlandaise

La langue thaïlandaise fait partie des langues kam-tai. Il s'agit d'une langue tonale, c'est-à-dire que la plupart des termes monosyllabiques acquièrent leur sens en fonction du ton sur lequel ils sont prononcés. Une structure sociale hiérarchisée vieille de plusieurs siècles a donné naissance à différents niveaux de langue. Ainsi, on retrouve en plus du langage courant, le langage administratif, le langage soutenu, le langage de la cour et le langage des moines. Ces différents niveaux de langue sont encore présents de nos jours, bien que l'on tende à parler le thaïlandais standard dans toutes les couches de la société. Il existe également des variantes régionales et des dialectes qui sont parfois si différents que l'on peut parler de langues indépendantes, mais apparentées. Le thaïlandais standard est utilisé non seulement dans les universités, mais aussi de plus en plus dans les démarches officielles, car de nombreux dialectes régionaux n'apportent que peu de prestige social.

Si les règles de prononciation sont compliquées, la grammaire de base du thaïlandais est relativement simple. Il n'existe pas d'articles ni de variations des mots. Contrairement à nous, le thaïlandais connaît trois catégories d'occlusives différentes. Outre les consonnes sonores, on retrouve les occlusives sourdes et aspirées et les occlusives sourdes et non aspirées. Le système d'écriture thaï dispose de son propre alphabet et les mots sont généralement écrits l'un après l'autre, sans espace, sauf en fin de phrase. Vous trouverez davantage d'informations intéressantes sur la langue thaïlandaise sur Wikipedia