Traductions Français <> Coréen

Traductions Français Coréen

Notre bureau de traduction propose des traductions professionnelles et rapides du français vers le coréen et inversement.

Les marchés internationaux prennent de plus en plus d'importance et les sites web multilingues, les manuels et les documents publicitaires traduits représentent une plus-value certaine pour les entreprises. Relevez ce défi et proposez des informations dans plusieurs langues afin d'améliorer la présence de votre entreprise.

Nous proposons des traductions professionnelles de brochures, manuels techniques, contenus de sites web et autres dans de nombreuses combinaisons linguistiques :

  • Français <> Coréen
  • Anglais <> Coréen
  • Italien <> Coréen
  • Allemand <> Coréen
  • etc.

 

N'hésitez pas à nous contacter au moyen du formulaire en ligne pour obtenir notre tarif gratuitement et sans engagement.

 

Quelques faits sur la langue coréenne

En Corée du Nord et du Sud vivent plus de 78 millions de personnes dont la langue maternelle est le coréen. On pense que le coréen moderne s'est développé dès le 3ème siècle à partir des langues Bueyo. Des sources chinoises le confirment d'ailleurs. Le royaume de Silla a réuni pour la première fois les différentes tribus de la péninsule coréenne. Les anciennes langues disparurent et l'on se mit à parler une langue unique, le moyen coréen, dont certains écrits remontent au 15ème siècle. Jusqu'au 17ème siècle, la langue a continué à évoluer jusqu'à devenir le coréen d'aujourd'hui.

Alors qu'en Corée du Sud, on se réfère principalement au dialecte et à l'orthographe de la capitale Séoul, c'est le dialecte de Pyongyang qui prévaut au Nord. Les différences sont cependant limitées et il est facile de se faire comprendre sur l'ensemble de la péninsule, quel que soit le dialecte utilisé. L'île Jeju est la seule exception. Le dialecte de ses habitants est très différent des autres dialectes coréens et les Coréens venus d'autres régions du pays ont beaucoup de mal à le comprendre. À la suite de la division du pays, la Corée du Sud a emprunté davantage de mots à l'anglais ou en a formé de nouveaux sur cette base, tandis que les habitants du Nord ne peuvent être confrontés à ce nouveau vocabulaire qu'en cas de fuite du pays. Vous trouverez davantage d'informations intéressantes sur la langue coréenne sur Wikipedia.