Un traducteur approprié et compétent pour chaque média

Voor elk medium de juiste vertaler blog

Au sujet des blogs capables de ressusciter des morts – et des traductions qui sont réellement de bonne qualité…

Les habitants de Taïwan ont assurément écarquillé les yeux d’étonnement lorsque Pepsi s’est positionnée sur le marché comme l'élixir qui fera ressusciter les aïeux des morts. Car c’est ainsi que le slogan de Pepsi, « Come alive with Pepsi », avait été traduit en taïwanais. Une campagne risquée – mais malheureusement très peu crédible. Le marketing international est semé d’embûches. Ceux qui veulent conquérir un marché étranger avec un slogan mal traduit verront très vite leur projet se fracasser contre un mur. Mais vous pourrez aussi faire de terribles expériences avec des textes bien plus « simples » liés à votre business : par exemple avec un blog « mal traduit »…

 

Tout le monde les a, tout le monde les veut – mais si la qualité n'est pas bonne, le projet sera voué à l’échec. Nous parlons ici de contributions de blogs et de contents avec une valeur ajoutée publiés par des entreprises. Il y a quelque temps, les blogs se multipliaient et surgissaient comme des champignons. Comme s’il s’agissait d’une course, les entreprises allemandes remplissaient leurs pages – jusqu'à s’apercevoir un jour que des contenus aléatoires ne permettent pas d’atteindre l'objectif fixé et que les textes mauvais ou bon marché permettent certes d’avoir plus de pages, et peut-être aussi plus de trafic, mais non pas d’obtenir plus de commandes. Tout simplement parce que les clients ne se sentaient pas « compris » dans leur situation.

 

Un bon rédacteur, mais un mauvais traducteur ? Malheureusement, cela ne fonctionnera pas.

La raison des blogs infructueux : tous les rédacteurs ne trouvent pas toujours le ton souhaité, le texte agréable à lire et qui va avec votre entreprise. Car entre-temps, les clients accordent beaucoup d’importance à une valeur de divertissement élevée – justement pour un blog ou un content d’une entreprise. Il en va de même pour la valeur ajoutée d'un texte. Vous avez malgré tout maîtrisé l’obstacle et mis sur pieds un blog d’excellente qualité qui bénéficie d’une affluence élevée – mais le prochain obstacle vous attend déjà : est-ce que tout cela fonctionnera aussi en traduction ?

 

Adapter le style et les particularités des pays à la langue cible

Ce qui est valable de manière générale pour les traductions l’est encore bien plus pour les contents, les blogs & autres : la traduction d'un texte doit tenir compte des particularités des pays afin que les éventuels tabous ou aspects critiques ne puissent poser le moindre problème. Le traducteur devrait à la fois bien maîtriser l’art des mots, mais aussi bien connaître la culture, les tendances, les développements et la mentalité du pays cible.

 

À quoi vous devriez faire attention pour les traductions de blogs, de réseaux sociaux, de contents & Cie – en résumé :

  • Priorité numéro 1 : n’engager que des traducteurs traduisant vers leur langue maternelle – cela permet de maintenir la vivacité de la langue et de refléter l’éventuel humour tout comme de l’adapter autant que possible au pays cible
  • Le traducteur doit disposer de connaissances actuelles sur le pays cible – car ainsi, il saura aussi ce qui intéresse en ce moment vos clients étrangers
  • L’idéal est un traducteur spécialisé dans les blogs – car il pourra veiller, au-delà des frontières linguistiques et des différences de mentalités, à un échange actif sur les commentaires, à des partages, etc.
  • C’est la qualité qui importe, et non pas le prix – car la communication avec vos clients est trop précieuse pour permettre que surviennent des pannes

 

Ajouter un nouveau commentaire